La pulsion de peindre

 La toile et son inconscient

Jean Nadal
Psychanalyse et Civilisations 
L’Harmattan

Impulsion, propulsion, expulsion, pulsation, tension, instinct,envie, désir violent autant de termes que des créateurs, et en particulier des peintres aussi différents que Léonard de Vinci, Munch, Rothko, Klee, Delacroix,Matisse, Monet, Dubuffet, Soulages, Picasso, Malevitch, Bacon, Beksinski ou Christin, avancent pour traduire l’énergie pulsionnelle qui les anime dans leur désir de créer. Comment un psychanalyste peintre envisage-t-il cette « pulsion de peindre » dans le cadre de la théorie analytique ? Cet ouvrage s’adresse autant au créateur, à l’amateur, au critique et à l’historien de l’art qu’au psychanalyste.

Présentation prochaine du livre le mercredi 13 mars
à 18h30 à l’Espace L’Harmattan

Espace L’Harmattan – 21 bis rue des Écoles, 75005 Paris
Métro Maubert-Mutualité, ligne 10 – Bus 63,86,87

L’auteur, dans le prolongement de la conception freudienne,considérant la psychanalyse comme une anthropologie, milite pour la décloisonner et ouvrir la formation et la recherche, en rapprochant les options théoriques tenues par la psychiatrie, les sciences humaines cliniques et sociales et, par ailleurs, éditer leurs travaux dans les collections qu’il dirige. Il est coprésident du Collège international de psychanalyse et d’anthropologie.

Quatre abords de présentation du livre :
Marie-Laure Dimon
Michel Brouta
Peggy Nordmann
Christine Gioja Brunerie

Analyse du livre :
Louis Moreau de Bellaing
Henri-Pierre Bass