La genèse de la politique

LOUIS MOREAU DE BELLAINGLa genèse de la politique

La genèse de la politique

Ce dernier ouvrage s’inscrit dans une série (La Légitimation, La Fonction du libre arbitre, Le don et l’échange, Le pouvoir, L’accès au social) qui envisage globalement la question de la légitimation et de la légitimité sociales et politiques (au sens du politique). La politique apparaît ici, non en position de supériorité, de suprématie, mais d’écart, de distance maximale par rapport au politique, au social et à l’économique. L’auteur s’efforce de montrer comment, à travers des processus et états de légitimation et de légitimité continus et discontinus, nous la mettons toujours en place comme légitimation et légitimité politique (au sens de la politique). Constamment il rappelle les excès accomplis par excès ou par défaut auxquels les différents types de légitimation et de légitimité sont exposés par ceux et celles, groupes et individus, qui les transgressent.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s